écologique

Production respectueuse de l’environnement
Les matières premières utilisées pour la production des modules zoë sont renouvelables, indigènes et présentes en quantité suffisante; les matières premières sont extraites sans conséquences écologiques considérables et réintégrées pleinement dans les cycles naturels des matériaux ou bien réemployés sans perte après la démolition du bâtiment; le procédé de fabrication est propre, économe en eau et en énergie.

Protection du climat efficace
La masse végétale intégrée à la construction peut (au moins temporairement) absorber et stocker du CO2 de l’atmosphère dans la construction. Le concept est extensible, adaptable et économique – trois critères essentiels pour la protection de climat efficace au niveau global.

Construction économe en énergie
Les besoins en chaleur de chauffage des maisons zoë sont presque nuls. Les modules captent de la chaleur solaire et de l’électricité solaire et remplacent ainsi une partie des apports d’énergie externes (non renouvelables).

Maison passive solaire
Les éléments zoë sont idéals pour construire des maisons solaires passives grâce à leur très bonne isolation thermique et à leur grande masse thermique. Les éléments sont exempts de ponts thermique et étanches à l’air. Ce concept du solaire passif se base sur l’utilisation passive du rayonnement de soleil et du stockage et de la distribution de la chaleur dans le bâtiment. L’effort technique et financier pour le chauffage peut être réduit clairement ainsi. D’autres conditions sont importantes pour le fonctionnement de ce concept:

  • conception architecturale compacte et bien orientée
  • bonne isolation thermique, absence de ponts thermiques et bonne étanchéite à l’air de l’enveloppe du bâtiment
  • fenêtres très efficaces
  • masse thermique suffisante à l’intérieur du bâtiment

Solaire thermique
Les modules sont aussi appropriés pour l’utilisation active de l’énergie solaire. Des capteurs solaires peuvent être intégrés sur la face extérieur. De tels capteurs solaires simples sont certes moins efficace qu’un capteur de tube sous vide ou un capteur solaire à plat, mais particulièrement bon marchés, à faible entretien et durables. En outre, ils limitent à peine la conception de la façade, parce qu’ils sont intégrés invisiblement dans la paroi.

Electricité solaire
Des panneaux solaires photovoltaïques peuvent être installés dans une façade orienté au sud-ouest ou au sud-est. De cette manière la paroi externe peut devenir un collecteur hybride. Le gain simultané d’électricité solaire et de chaleur solaire est la clé pour la construction de bâtiments à énergie positive qui produisent plus d’énergie que ses habitants en consomment pour le chauffage, la distribution d’eau chaude, l’éclairage et la mobilité.

Mur chauffant
Un système de mur chauffant peut aussi être intégré vers l’intérieur. La chaleur qui est diffusée par le chauffage mural à basse température n’est pas seulement considérée comme particulièrement confortable, mais elle permet aussi d’optimiser le fonctionnement de pompes à chaleur. Ce système de chauffage peut alors aussi être utilisé pour le refroidissement des locaux.

Le secteur de la construction aujourd’hui
Le bâtiment présente actuellement toute une autre image: Environ 50% des matières premières mondiales sont utilisées dans le bâtiment. La consommation de matières premières minérales s’élève même à 80%. Une image semblable ressort de la consommation d’énergie: Dans l’UE, le bâtiment est responsable de 40% de la consommation d’énergie. À cela s’ajoutent les effets nuisibles des émissions globales de CO2 (35-45%) ainsi que de la production de quantités de déchets énormes et de la pollution de l’eau et du sol.

Publicités